La ferme d'Aurélie Dumény :
au bonheur des chèvres

Aurélie Dumény - agroforesterie dans l'hérault

Aurélie, éleveuse de chèvres

Aurélie possède une ferme dans l’Hérault (34). Elle élève des chèvres angora pour la production de mohair. La ferme est conduite selon les règles de l’agriculture biologique.

La production de laine sert à la conception d’écharpes, chaussettes et ponchos. Les vêtements sont confectionnés à la main par des artisans français.

Face aux sécheresses récurrentes dans la région, Aurélie souhaite protéger son exploitation et gagner en autonomie.

Son projet expérimente l’apport de fourrage ligneux grâce à des arbres conduits en trognes sur une surface de 2,5 hectares.

Objectifs

Résilience

Protéger le sol et les cultures des effets du changement climatique

Bien-être animal

Offrir un meilleur environnement avec des espaces ombragés et protégés du vent

Biodiversité

Créer un micro-climat qui favorise la pousse herbacée et améliore la fertilité du sol

Le projet

  • Plantation de 184 arbres et 72 arbustes répartis en 24  essences : du mûrier blanc au micocoulier, de l’aubépine à l’olivier de Bohème et du chêne vert à l’amandier, selon les endroits.
  • Les essences grandissent sous la forme d’une double haie. Celle-ci se compose d’arbres de haut-jet à une distance de 3 mètres entre les lignes et 1 mètre entre les arbres d’une même ligne. 
  • Paysarbre, structure locale spécialisée, garantis un suivi annuel (mortalité, remplacement des arbres morts, gestion, entretien et taille de formation).

les Premiers résultats

plantation haie participative

184 arbres et 72 arbustes plantés

Aujourd’hui, la ferme d’Aurélie représente une réussite d’intégration de l’arbre et de la haie au sein d’un  système agricole autonome et résilient. Son initiative encourage et guide d’autres éleveurs vers des alternatives de production.

Un brise vent et du fourrage pour les animaux

Actuellement 45 chèvres et 3 lamas occupent les parcelles adjacentes aux haies. Dans les années, et ils bénéficieront directement de la production de fourrage et de l’effet micro-climatique (brise vent, fortes chaleurs).

Des journées d'échanges à venir

Rendez-vous dans les semaines à venir pour la première taille de formation des arbres, puis en 2022 pour une journée technique sur la taille “en vert” des arbres fruitiers. 

Vous souhaitez soutenir une agricultrice ?

Des dizaines d’agriculteurs ont déjà postulé pour le fonds AFTER 2021 : pour les découvrir, contactez-nous.